Ce n’est qu’un au revoir :)

Bien le bonjour!

Je viens vous annoncer l’arrêt de ce site, qui restera néanmoins en ligne. Certains articles vont migrer sur le nouveau blog que je suis en train de mettre au point, d’autres resteront ici.

Un nouveau blog pour faire peau neuve, et tourner en quelque sorte une page. De plus, comme vous le verrez bientôt sur l’autre adresse, j’explique surtout que j’ouvre ce nouveau blog pour réunir tous les sujets que je souhaite aborder, pas seulement l’ésocculte. J’avais l’impression d’être comme obligée de me partager en plusieurs autres « moi » en créant différents blogs pour séparer les sujets, en plus du fait que cela n’était pas très pratique non plus. Et puis, écrire à 50 endroits différents, il y a de quoi se chopper une dissociation de personnalité! xD

Je souhaitais également vous dire que je ne vais plus sur Facebook, bien que je garde mon profil. Bon, exception faite lorsque l’on m’envoie des mails, mais ça serait cool de passer directement par mes coordonnées ou le formulaire de contact des blogs! ^^’ en effet, cela faisait déjà peut-être environ deux-3 ans que j’y allais de moins en moins, mais ces derniers temps, entre le boulot, les projets persos, et ce qui se passait de grave à coté, j’avais finis par être « sevrée » des réseaux sociaux! La vie est, croyez-moi, beaucoup trop courte et précieuse pour continuer à perdre son temps inutilement sur Facebook. Essayez d’en prendre conscience avant qu’il ne soit trop tard….

Voilà, alors je vous dis à bientôt sur le nouveau blog pour de nouveaux articles!

 EDIT : c’est par ici pour la suite! ;)

Shamsiel

Se poser les bonnes questions: ce que l’on attend de la pratique magique.

Divider Grey

Je ne l’ai pas abordé directement dans mes articles, mais une conversation de ce soir m’y a fait penser et je pense que ça ne serait pas inutile d’écrire sur ce sujet. Une amie m’a dit qu’il ne fallait rien attendre des gens, pour éviter toute déception. Moi, de mon coté, je ne suis pas d’accord, car nous attendons TOUS quelque chose de quelqu’un (comme par exemple la réciprocité des sentiments, la sincérité, l’honnêteté, etc…) .
D’une part, si personne n’attendait rien de personne, les relations n’existeraient pas, chacun vivrait pour soi et se suffirait à lui-même. D’ailleurs, si nous n’attendions rien de qui que ce soit, nous ne souffririons pas lorsqu’une relation se brise, qu’elle soit amicale, amoureuse, familiale, ou autre. D’autre part, parce que c’est totalement humain.

❖ Prenons quelques exemples:

► Vous confiez un secret à une personne que vous considérez de confiance. Vous espérez donc que la personne gardera pour elle ce secret. Vous n’avez pas forcément besoin de lui dire de ne rien répéter, c’est quelque chose qui tombe sous le sens, c’est implicite. Et pourtant, quelque part, c’est attendre de cette personne discrétion et loyauté envers vous, votre confiance en elle. Tant qu’elle respecte le silence sur ce secret, elle l’a (=votre confiance). C’est ce que vous attendez de cette personne.

► Vous êtes en couple avec quelqu’un. Que vous y pensiez directement ou non, vous attendez généralement que ce quelqu’un vous soit fidèle et qu’il ne brise pas votre cœur. En tous cas, si vous êtes amoureux/se, vous souhaitez tout de même que cet amour soit partagé, n’est-ce pas?

Ainsi, quelles que soient les relations, nous attendons absolument tous quelque chose d’elles, consciemment ou non. Il ne faut pas se mentir.

Tout cette démonstration pour vous dire qu’avant de vous lancer en Magie, il est important de savoir ce que vous en attendez. Rien de plus troublant de se lancer dans une quête ou une initiation sans avoir cerné vos objectifs, votre but « ultime », car vous risquez d’être rapidement perdu, très déçu, et de tâtonner longtemps: il devient alors compliqué de se concentrer sur la pratique et d’avancer le déroulement de votre chemin.

Je pense que beaucoup d’entre vous s’en doutaient déjà, mais quand on est débutant, il est parfois nécessaire que l’on se fasse rappeler ces choses simples qui nous semblent tellement logiques… une fois que nous avons eu le recul nécessaire. Car tout le monde ne l’a pas tout de suite! ;)

Divider Grey

Mes sources: où trouver les ouvrages?

line015_002

Je viens de recevoir un nouveau mail me demandant où trouver les livres dont je parle. Et comme ça doit faire le 5ème, je vous rédige donc un petit article à ce sujet.

Alors la plupart des livres que je présente, soit je les ai empruntés dans une bibliothèque (pour info: la Bibliothèque Nationale de France, site Tolbiac/François Mitterrand dans le 13ème arrondissement de Paris), soit je les ai achetés.
Je lis généralement en français, car je ne suis pas bilingue, aussi j’achète mes livres en français si j’ai la possibilité de les trouver dans la langue. Je passe par des sites de vente par correspondance (Amazon, Priceminister, eBay…), car mon libraire ne peut me fournir ce que je cherche. De plus, ces sites sont très pratiques pour les personnes vivant à l’étranger (je pense aux lecteurs habitant en Afrique, qui m’ont écrit à ce sujet). :)
Je me suis déjà rendue dans les boutiques de maisons d’édition pour me procurer certains d’entre eux qui sont difficilement accessibles (exemple: j’ai acheté mon exemplaire du Rig Veda dans la boutique des éditions Maisonneuve, à Paris), mais aussi dans les librairies ésotériques de livres rares et/ou anciens.

Et depuis que le pdf existe, j’ai pu obtenir beaucoup d’ouvrages (essentiellement en anglais, mais aussi en français) sur des sites de téléchargement légaux et gratuits, comme par exemple le site de Gallica, qui appartient à la BNF. Je vous encourage à faire vos recherches dessus mais aussi sur de nombreux sites de téléchargement libres et légaux. :) Le pdf n’est pas mon format préféré, mais parfois il peut se révéler pratique, surtout lorsqu’il n’est absolument plus édité sous format papier.

Je vous conseille également de faire les brocantes, marchés et autres vide-greniers: parfois les gens, sans le savoir, vendent des ouvrages ésoccultes à prix très bas. Il en va de même pour les bouquinistes présents le long des rives de la Seine (oui, encore à Paris! x).

J’espère vous avoir aidé! bonnes recherches!

angel_emoticon_by_ails

line015_002

L’accès au Savoir & à la Connaissance.

line015_002

Je crois qu’il n’y a pas plus énervant et frustrant en ésocculte que de parler à des gens qui ont beaucoup de connaissance/savoir et d’expérience et qui vous disent: « ouais mais tu vois, tel sujet dont on parle sur tous les sites et les blogs, c’est pas du tout ça. » . Heu ouais… mais encore? c’est quoi alors? Oui, parce qu’ensuite, vous attendez qu’on vous donne des explications. Vous n’avez pas forcément le temps ni l’argent à consacrer à d’autres sujet que celui que vous étudiez déjà, mais vous êtes quand même intrigué par un autre. Vous lisez des blogs, forums et autres sites web pour en savoir plus et vous apprenez alors que tout ce que vous avez lu sur la toile, c’est complètement faux! xD oui, même si vous vous arrêtiez sur des sites sérieux, citant leurs sources, etc… .

Du coup, quand vous n’arrêtez pas d’entendre, de la part de plus expérimentés et cultivés que vous, « c’est pas ça! » et que l’on ne vous fourni pas les bonnes références pour que vous puissiez apprendre (parfois, c’est difficile de trouver tout seul les bonnes sources, je ne peux que le confirmer!), vous passez pour un con / une conne complètement inculte. A écouter les autres, on a l’impression que vous êtes sensés tout savoir tout de suite. Perso, j’aimerais déjà maîtriser le sujet sur lequel je travaille le plus, avant d’en maîtriser tous ceux qui m’intéressent! ^^’

C’est ainsi que, même si vous êtes honnête et de bonne volonté, on vous ferme la porte à la tronche.  Il semble que les plus partageurs soient généralement les néophytes comme moi, enfin je parle de ceux qui sont réellement intéressés et motivés à apprendre, savoir, connaître. Au moins, on s’entre-aide et on essaye d’éviter aux autres les mauvaises références et autres écueils! XD

Actuellement je me pose trop de questions sur encore beaucoup de sujets. Et celui qui me revient régulièrement en tête, c’est la Wicca. Je suis fortement étonnée de voir que, sur la majorité des blogs, on ne parle que de recettes de cuisine et de chansons/prières composées. Du coup, pour moi (et quelques copines), la Wicca c’est un prétexte à faire la fête pour bouffer. Avec elles, nous nous sommes interrogées là-dessus, effectivement, mais comme moi de mon coté on m’a fermé la porte aux bonnes références (à moins qu’il n’y en ai pas?), je n’ai pas pu les éclairer de mon coté. Mais la Wicca n’est qu’un exemple parmi d’autres choses.

Il m’est déjà arrivé de répéter des paroles que l’on m’avait énoncées à propos de d’autres sujets: si je les ai répétées, c’est que je n’avais aucune raison d’en douter. En général, elles venaient de monsieurs rencontrés en librairies ésoccultes ou dans les rayons ésotérisme de la Fnac, qui avaient un certain âge et étaient soient des universitaires, soit des je-sais-pas-quoi mais appartenant à une obédience (franc)maçonne. Donc, je n’avais aucune raison de douter de la véracité de leurs propos: pour moi, c’était des gens sérieux. Et j’avoue que dans ces moments-là, on retient pour chercher plus tard, mais au final on oublie et on se concentre sur nos trucs à nous…! xD
Et puis un jour, on recrache ce que l’on nous a expliqué, pour que nos interlocuteurs nous disent: « nan, c’est pas ça! » et nous laissent patauger dans notre ignorance. Ok, je veux bien croire ces gens aussi: après tout, ils sont plus cultivés et expérimentés que moi. Mais dans ce cas, ça serait sympa de m’aiguiller un peu. Surtout quand je demande des références pour ne plus être une ignare…

Au cours d’innombrables conversations et rencontres avec des passionnés d’ésocculte, j’ai entendu/lu par plusieurs fois ce fameux adage « ne pas donner des perles aux pourceaux« . J’avoue avoir été souvent déçue d’entendre/de lire ça, parce que, du coup, je me suis que je devais en faire parti vu que l’on ne m’aide pas à en savoir plus sur certains sujets. Peut-être que je me fais des idées, mais avouez que quelqu’un qui vous dit ça, juste avant ou après vous avoir dit « bin ce que tu me dis là, c’est faux » et ne vous en dise pas plus, ça a de quoi vous faire réfléchir longuement sur la façon dont on vous considère! xD Heureusement que toutes les personnes que je connais dans ce domaine ne sont pas avares en aide.

J’aime bien les gens qui critiquent mais ayant des arguments constructifs et pouvant démontrer pourquoi les autres (ou vous-même) ont tord. En revanche, les gens qui critiquent et n’expliquant rien (même s’ils ont des raisons probablement valables, je ne sais pas), j’ai horreur de ça. Ça donne un coté un peu pédant, limite orgueilleux ou prétentieux, du genre « tu répètes des conneries, donc tu ne mérites pas d’en savoir plus« . Pourtant, toi, tu as bien appris les choses que tu sais quelque part, non? si tu n’avais jamais appris, tu serais dans le même cas que moi, pas vrai? Ou alors, c’est parce que je pose trop de questions et je rend fou les gens! mdr!

Quoiqu’il en soit, ça explique sans doute pourquoi le monde va mal: si personne ne remet les choses en place ni ne rétablit les vérités, faut pas s’étonner que rien ne file droit et qu’il y a autant d’ignorance et d’amalgames! ^^’

C’était un coup de gueule déguisé, j’exprimais l’un des trucs les plus énervant en milieu ésocculte. Beaucoup ont appris dans les livres puis dans leurs expériences. Peu ont eu la chance d’avoir une entité ou je-ne-sais- quelle divinité qui est venue les voir et leur dire « toi, là, j’vais t’apprendre des choses!« ,  ou une personne qui ai décidé de les prendre sous son aile pour les initier. Peut-être ces gens, par le biais du channeling, des rêves ou d’un don spécifique, ou encore par relation, ont eu cette opportunité. Mais des gens lambda (ou presque) qui ne l’ont pas eu: il leur faut galérer et apprendre sans l’aide du divin. Si tout nous tombait tout cuit, l’apprentissage nous serait-il d’autant plus intéressant? Le manque d’erreur ne nous causerait-il pas une carence dans un domaine? allez savoir. Donner des références poussent les gens à fouiner dedans, voire même à aller encore plus loin leurs recherches. C’est pas comme si on nous offrait directement les bouquins et qu’en plus on soulignait les phrases qui pourraient nous servir! x)

Moi, je sais qu’en achetant n’importe quoi quand j’étais plus jeune, j’ai finis par comprendre comment repérer (plus ou moins en tous cas) les ouvrages sérieux des conneries vendues sur le marché ésotérique. Mais j’ai pas l’argent nécessaire pour continuer à me tromper sur ce type de bouquin, donc j’avoue que, de temps en temps, si on pouvait me filer les bonnes références que je demande dans un domaine précis, ça m’arrangerait. De mon coté, j’aide comme je peux  :)

line015_002

A propos de la Pleine Lune des 8 et 9 Septembre

line015_002

 

Voici un extrait d’article du blog de LuneSoleil, dont vous trouverez l’intégralité ici.

Nous cheminons encore dans la phase des moissons sous toutes ces formes. L’astéroïde « Photagraphica », se trouve en conjonction au Soleil, peut répondre favorablement à la Lune en Poissons en conjonction à Chiron le guérisseur du Zodiaque. Le flash peut provenir de l’intérieur s’il fait défaut à l’extérieur de vous-même. Il peut s’agir d’une révélation, dont vous ne vous y attendiez pas. C’est une phase d’opportunité, d’improvisation, mais en aucun cas de reconnaissance dans un domaine tel qu’il soit. La Pleine lune peut mettre en relief une blessure, des pensées non exprimés devenant choquantes, manifestant l’effet à retardement d’une action passé. A ce niveau la Pleine lune sert de révélateur d’une souffrance corrompue sur la voie publique.

Et aussi ceci:

L’effet de la Pleine lune, c’est de ne pas s’attendre à ce qui pourrait arriver, car le contrôle des émotions n’existe pas à l’approche d’une Pleine lune. Tout est disproportionné soit dans l’euphorie ou la tension émotionnelle.

En lisant cet article, je viens de réaliser que j’étais particulièrement sensible aux phases de la lune, notamment donc aux pleines lunes. Je ne sais pas si je l’ai toujours été ou si ce n’est que récemment,car je n’ai jamais fait attention à tout ça. Mais ces 2-3 derniers jours, particulièrement lundi en fait, m’ont été marquants, à tel point que cela m’a fait comprendre ma sensibilité lunaire (ça se dit?! xD). Il va donc falloir que j’étudie sérieusement la lune et ses effets! ^^’

Mais bref, j’ai copié-collé une partie de cet article surtout pour vous dire que parfois, il faut prendre en considération des éléments auxquels nous ne prêtions pas garde avant, et qui pourraient être l’origine de questionnements à notre propos. Sachez vous aussi observer ce qui vous entoure, prêtez attention à ce qui semble anodin aux yeux de tous, vous y verrez probablement des réponses… ;)

Image: by Andreas Cellarius

line015_002

La Quête.

line015_002

Cela peut probablement passer pour un délire de jeu de rôle ou de fan de Kaamelott & autres Seigneur des Anneaux, mais, comme je l’évoquais dans mon article sur les buts à atteindre, de mon coté j’ai comme une quête. Le mot me dérange un peu tout de même, ça fait vraiment celle qui se croit presque élue des dieux et qui doit répondre à une mission divine qui lui a été attribuée! xD En même temps, ce n’est pas tellement un objectif « banal » donc je n’arrive pas à trancher sur le bon mot pour exprimer ce qui me correspondrait le mieux.

Comme j’ai eu l’occasion d’en discuter en partie à l’IRL d’hier soir, les gens m’entourant étaient tous d’accord sur un point: qu’il faille que je m’occupe de mes « petits trucs » de mon coté, de ma « quête », et ne pas aller me perdre sur d’autres chemins. Cela n’empêche pas que je puisse m’intéresser à d’autres sujets, évidemment! mais je dois mettre l’accent sur un seul objectif: ma « quête ».

Alors, une quête de quoi? certainement pas celle du Sang-Real, ou de la Pierre Philosophale ni de l’Arche Perdue, etc… . C’est beaucoup plus personnel. Sans trop en dire, cela a commencé par un rêve fait lorsque j’étais petite, jamais oublié depuis, où une déesse (?) me posa une énigme dont je n’eus qu’une piste de réponse en 2005. Vint alors des choses qui se sont comme greffées tout autour, épaississant les mystères, avec donc encore plus de questions que de réponses. J’avoue m’être perdue par plusieurs fois, aujourd’hui j’essaye donc de ne me concentrer que sur mon propre chemin, n’en déplaise aux inconnus, par exemple, tentant de me convaincre que leur voie me plairait ou que tel domaine est bien plus intéressant que celui qui me convient – si si, j’ai déjà eu bien des messages à ces propos! – . Je ne comprends pas que l’on tente de dévier de son chemin une personne qui sait parfaitement ce dont elle a besoin. O_o

Peut-être qu’après on va penser que je manque d’intérêt pour ceux (=les intérêts) de mes amis, pourtant ce n’est pas le cas. C’est sûr que nous ne sommes pas tous passionnés par la même chose, mais ce n’est pas parce que je ne suis pas spécialement « bottée » par les préférences de mes amis ou d’inconnus (c’est surtout eux que je vise ici) que cela signifie pour autant que je m’en fous! lol  Je préfère simplement donner la priorité à mes propres recherches, ma quête personnelle, je pense que c’est compréhensif.
J’ignore si un jour j’arriverais au bout, car je peux vous confirmer qu’il y a des jours où je patauge bien dans la semoule et d’autres où je suis atteinte de flemmardise aiguë. Quoiqu’il en soit, il m’est plus important, sans vouloir passer pour une égoïste, de me concentrer sur mes propres buts, et j’espère bien arriver au bout de ma quête et la « résoudre ». J’avance à mon rythme…

line015_002

Références et citations.

Divider Grey

Je crois que la chose qui me dérange le plus sur les sites/blogs/forums ésoccultes (valable aussi pour certains bouquins), c’est le manque de références ou l’absence de noms d’auteurs/d’ouvrages. Ne pas pouvoir vérifier les informations à la source est une chose non seulement frustrante mais qui peut aussi se révéler dangereuse. Et puis je trouve ça -pardonnez-moi pour mon intransigeance- complètement aberrant.

En fait, ne pas citer les auteurs de citations ni donner l’origine des rituels, formules magiques ou informations diverses que l’on a (re)copier-coller me paraît ressembler davantage à du vol qu’à autre chose. On s’approprie le travail et les recherches de d’autres personnes, et je pense que cela ne vous plairait pas que l’on vole les vôtres si l’on vous faisait la même chose. Enfin, vous me direz, pourquoi est-ce qu’une telle situation vous arriverait? étant donné que vous volez, vous n’êtes donc pas capable de faire des articles tout seuls comme des grands sans devoir aller piller les autres puisque vous manquez d’imagination ou d’expérience.

Oui, cet article est plutôt acerbe, j’en conviens, mais disons qu’à force de lire les sottises à foison sur le net, et que les rédacteurs de ces bêtises se permettent de voler de vraies infos à d’autres sans les nommer, on fini par avoir une espèce de pot-pourri mélangeant vérités et idioties. Et… c’est pire.

Nous sommes tous passés par la même case de départ: néophyte (ou débutant, voire carrément ignare). Pourquoi ne pas l’assumer? Il n’y a aucune honte à ne pas savoir certaines choses. Il vaut mieux même être ignorant et avancer par soi-même qu’être persuadé que tout ce que vous lisez sur des forums ou blogs « spécialisés » en Magie est vrai. Tant qu’il n’y a pas de source vérifiables, évitez d’y croire ou de vous lancer à corps perdu dans des rituels qui ne vous conviendront finalement pas. Et puis il faut aussi réfléchir un peu: il y a des écrits manquant tellement de logique, qu’il faut que vous compreniez alors qu’on vous raconte des conneries.

Je ne le répèterai jamais assez: cherchez par vous-mêmes, vérifiez les sources, et si il n’y en a aucune, réfléchissez sur le pourquoi qu’on utilise telle plante, tel outil, tel symbole, pourquoi à telle heure, etc… .

Il n’y a pas de références? pas de noms d’auteurs ou de livres donnés à la suite des citations? Passez votre route! La pratique de la Magie n’est pas aussi facile que l’on veut bien vous le faire croire, il y a toute une préparation à faire avant de pouvoir s’y lancer. Enfin, quand on est sérieux en tous cas…!

On apprend bien plus en lisant les ouvrages des « anciens » qu’en croyant sur parole tel membre de tel forum ayant appris par cœur Abraxas (exemple ici). Machine est une puissante sorcière qui pratique depuis qu’elle est toute petite, Truc est puissant Mage Noir parce qu’il utilise les Tarots (lol), blablabla… ça me fait penser aux petits papiers des « grands maîtres vaudou puissants médiums » qu’on vous distribue à Barbès ou à Château-Rouge (quartiers parisiens très populaires et plutôt mal fréquentés). Vous aussi vous êtes reconnus internationalement dans tout le quartier?  oui, une fois y’avait ça d’écrit sur un de ces papiers: qu’est-ce que j’en ai ri!xD

Bref. Je m’éloigne. Je ne devrais pas râler pourtant, je sais très bien que ceux qui pratiquent « approximativement » la Magie sans avoir réellement suivi un travail personnel AVANT la pratique, s’exposent à de nombreux problèmes, en particulier ceux qui pratiquent pour « être puissant » ou « se venger parce que Bidule m’a quitté(e) ». Si vous pratiquez en ayant de sombres desseins en vous, ne vous étonnez pas des retombées, encore plus en faisant n’importe quoi parce que sur tel forum ou tel blog on a écrit « ceci » ou « cela »… sans en mentionner les sources.

Mais que voulez-vous? c’est par la faute de gens disséminant des informations volées (donc sans citer leurs auteurs, leurs sources), parfois mélangeant des choses qui ne devraient pas être mélangées, et d’imbéciles prétentieux et orgueilleux que nous nous retrouvons avec d’autres de bonne volonté mais ayant de gros problèmes sur les bras. C’est comme ça qu’une de mes amies est souvent sollicitée pour devoir réparer des conneries commises par des pseudos-sorciers qui découvrent qu’en fait, ils ont touché à quelque chose qu’ils n’auraient jamais du toucher, ou qu’ils auraient dû faire un vrai travail préparatoire (qui ne dure pas « juste » une journée, comme certains le croient!) avant de se lancer aveuglément dans la pratique.

Fichtre, j’me sens de mauvais poil maintenant! xD

Divider Grey