[ Livre ] Manuel de Magie Pratique

 

Manuel de Magie Pratique

Auteur: Jules Boucher
Editions: Gutenberg Reprint, 1992

Quatrième de couverture:

Jules Boucher (1902-1957) a fort peu publié de livres pendant sa courte carrière d’ésotériste. Cependant, son nom est resté gravé dans les mémoires à la suite du grand succès que connut son œuvre principale La Symbolique Maçonnique qui ne cessa d’être rééditée depuis sa première parution en 1948. Au-delà de son intérêt pour la Franc-Maçonnerie et les sociétés secrètes (voir ses articles dans la revue Le Symbolisme), il manifesta très tôt une réelle compétence dans le domaine de l’Alchimie, auquel il consacra une longue suite d’articles très bien documentés dans les revues de M. Choisy : Votre bonheur puis Consolation et ce dès 1935. Ne fut-il pas quelques années auparavant l’un des disciples de Fulcanelli, comme l’atteste, entre autres témoignages, la dédicace du présent volume (voir aussi son article « La Croix d’Hendaye » – Consolation, 1936). Enfin, son appartenance à divers cercles de chercheurs passionnés d’études dans les domaines de la « Pensée Magique », alliée à une solide exigence de documentation rigoureusement contrôlée, font du Manuel de Magie pratique de J.B., un livre rare et recherché depuis de nombreuses années, l’un des textes de référence du corpus magique.

Table des Matières (que j’ai volontairement réduite de ses sous-chapitres):

Avertissement au lecteur
Introduction
Explication du paradigme de la couverture
PREMIÈRE PARTIE – L’ARSENAL DU MAGISTE
Chapitre I. Les Instruments et le costume du magiste
Chapitre II. Les produits animaux
Chapitre III. Les produits végétaux
_ 1. Les plantes
_ 2. Les résines
_ 3. L’opium et le haschish
_ 4. Les braises
_ 5. Les hosties
Chapitre IV. Les parfums magiques
Chapitre V. Les pierres
Chapitre VI. Les métaux
Chapitre VII. L’eau
DEUXIÈME PARTIE – LE LIEU DES OPÉRATIONS
Chapitre I. L’Occultum ou oratoire magique
Chapitre II. L’Opération en plein air
Chapitre III. Le Cercle de protection
TROISIÈME PARTIE – L’EXPÉRIMENTATION
Chapitre I. Préliminaires
Chapitre II. Le calendrier magique
Chapitre III. Les Pantacles
Chapitre IV. La Voyance
Chapitre V. Purification et consécration
Chapitre VI. Évocations
Chapitre VII. Sortie en corps astral
Chapitre VIII. L’Envoûtement
Chapitre IX. Méditation
Chapitre X. Grande opération
QUATRIÈME PARTIE – LE SACRAMENTAIRE
Chapitre I. Préliminaires
Chapitre II. L’Oraison au Démiurge
Chapitre III. La Consécration du Magiste
Chapitre IV. Formules de Purification et de consécration du lieu
Chapitre V. Formules de Purification et de consécration d’objets divers
Chapitre VI. Formules d’évocation
Chapitre VII. Formules d’Exécration
Postface
Tableaux de correspondances analogiques
Le charlatanisme en Magie
Table des Figures

Mon avis:

J’ai cité plusieurs fois l’auteur pour quelques-unes de ses formules que j’ai trouvé intéressantes: Formule de purification, Formules de purification et de consécration diverses, Formules d’exécration. D’un point de vue général, le contenu du livre est riche et pourra sans doute vous satisfaire si vous cherchez une nouvelle méthode en pratique, mais aussi dans la fabrication traditionnelle des dagydes, pantacles (et non pentacles), amulettes et autres encens, la récolte de la rosée etc… Les informations sur les plantes, pierres et métaux sont également riches néanmoins, replaçant le livre dans son époque, il faudra tout de même posséder d’autres livres sur les propriétés des végétaux, cristaux et métaux. Sachant que l’auteur préconise la construction de pantacles de protection gravés sur du plomb, et qu’on sait aujourd’hui que ce métal est plutôt nocif, bon…

Bien que j’estime que ce petit livre ai sa place dans votre bibliothèque éso, je dois quand même parler des points négatifs. « Des », oui, car il n’y en a pas qu’un seul! xD  Bon, le tout premier, je l’avais évoqué dans cet article: la vision de l’auteur concernant la femme en Magie.
Effectivement, bien que l’auteur tente tout de même de se rattraper (maladroitement) en faisant la remarque que les femmes ont des qualités -encore heureux!-, ce passage peut vous faire tomber de votre chaise! ^^’ Mais faites comme moi: laissez couler! l’époque de l’auteur étant ce qu’elle fut, nous savons très bien que la femme a dû guerroyer longtemps avant d’obtenir une place à peu près raisonnable dans notre société actuelle (bien qu’il reste encore BEAUCOUP de chemin à faire). Concernant la franc-maçonnerie (l’auteur en a fait partie), là aussi c’est délicat… les loges féminines et mixtes n’ont vu le jour que très tardivement. Enfin, pour ce premier point, il faut simplement se dire que l’auteur a probablement eu des déceptions avec la gente féminine ou qu’il a été « endoctriné » par l’état d’esprit de son époque ou de son milieu.

Autre point négatif: beaucoup de sujets semblent complètement survolés, à peine détaillés. Je ne sais pas si c’est volontaire de la part de Jules Boucher, mais concernant par exemple la sortie en corps astral, il aurait été plus indiqué d’ajouter quelques explications plus fournies quant à la façon de procéder. Deux pages pour mettre en garde le lecteur aux dangers de cette pratique et pour lui dire que la méditation est un moyen de la réaliser, ouais, bof…. moyen! xD

Un dernier point négatif, mais là ça m’est complètement spécifique: j’avoue avoir décroché à certains moments. En fait, tout le passage où Jules Boucher nous instruit sur les calculs pour le calendrier magique, j’ai fini par passé au chapitre suivant! lol Déjà que les maths ne sont pas ma tasse de thé, j’avoue que ses explications m’étaient complètement obscures. Peut-être aussi que je n’étais pas en bonne condition au moment de ma lecture pour comprendre cet enseignement et donc, que je devrais relire ce chapitre, mais j’avoue que sur le moment….j’ai rien compris! alors m’étant mélangé un peu les pinceaux avec ses calculs, ses épactes (nombre de jours qu’on ajoute à l’année lunaire pour l’égaler à l’année solaire), ses lettres dominicales, je suis passée aux pages suivantes.

L’auteur s’adresse aux étudiants en Magie, néanmoins, il me fait l’impression qu’il s’adresse à ceux ayant déjà une certaine « culture » ésotérique ou une certaine pratique de base. En effet, par plusieurs fois il dissémine des petites phrases équivoques dont l’une en fin de chapitre (à L’Oraison au Démiurge) qui pourrait le confirmer: « Nous ne pouvons faire ici un cours de philosophie occulte; nous supposons que le magiste possède déjà à ce sujet des connaissances suffisantes« . Il s’adresse aussi probablement à une catégorie de personne ayant les moyens d’être fourni facilement en matériel (comme un marbrier qui pourra vous tailler un bout de marbre des dimensions choisies, un fournisseur de gros bloc de serpentine, un sculpteur sur plomb ou même un type qui pourra mouler pour vous des dagydes à foison)….bon. Bah écoutez, me concernant, je ne fais certainement pas partie de la classe « riche » de la population hein! xD Il y a probablement moyen d’être fourni autrement et à moindre coût, mais pour ça, il n’y a que vous qui pourrez vous organisez si vous suivez l’enseignement de cet ouvrage.

Dans l’ensemble, mise à part certaines réflexions personnelles de l’auteur -que l’on pourrait prendre comme « absolue vérité » en raison du fait que celui-ci exprime sa pensée de manière impersonnelle (futé!)- avec lesquelles je ne suis pas d’accord, j’ai trouvé des informations tout à fait intéressantes et utiles. Ceci n’est que mon point de vue, bien entendu. Quoiqu’il en soit, ne vous arrêtez pas à ses opinions, même si certaines peuvent se révéler elles aussi intéressantes, beaucoup pourraient vous déranger. Passez outre et n’en retirer que ce dont vous avez besoin! :)

Comme il s’agit d’un manuel pour la pratique de la magie, il m’est difficile de vous donner vraiment des extraits concrets, je ne peux que vous recopier ici quelques-uns sur les opinions ou informations apportés par l’auteur.

Quelques extraits:

Le vieil adage occulte trouve ici toute sa valeur:
Savoir pour Vouloir sciemment;
Vouloir pour Oser délibérément;
Oser sans craintes et sans faiblesse;
et Se taire d’une manière absolue.
Le magiste ne doit pas faire de prosélytisme. Seuls viennent à la magie ceux qui sont aptes à la comprendre; ils viennent à elle comme un fruit mûr se détache d’un arbre.

Le mot pantacle peut s’écrire avec deux orthographes différentes: pantacle et pentacle. On écrit « pentacle » par analogie avec « penta », origine du mot « pentagramme », étoile à cinq branches. Et, en effet, le pentagramme se retrouve souvent sur les pantacles; mais il n’en constitue pas toute l’essence. On écrit « pantacle » si l’on prend pour racine le mot grec « pan » qui signifie TOUT.
Et comme un pantacle doit « tout » renfermer, nous adopterons cette orthographe.

Comment agissent les pantacles. – Les pantacles mettent le magiste en rapport avec les forces égrégoriques.
Le mot égrégore vient du grec egregorein, veiller. Mais l’occultisme emploie ce mot dans le sens d’agrégat. L’égrégore est un concept vitalisé.
Toute assemblée d’individus forme un égrégore. Il y a égrégore pour chaque religion et cet égrégore est puissant de toute la force des fidèles accumulée au cours des siècles.

Les forces astrales que la physique appelle « énergie », existent. Mais l’esprit ne peut concevoir des forces abstraites.

Le prêtre catholique qui marmonne sa messe ne sait plus qu’il néglige la partie la plus importante de cette cérémonie. Alfred de Musset, dans ses Premières Poèsies, crie, justement, à son abbé Cassius:
Eh quoi, toi confesseur, toi prêtre, toi Romain,
Tu crois qu’on dit un mot, qu’on fait un geste en vain?
Un geste malheureux! Tu ne sais pas peut-être
Que la Religion n’est qu’un este, et le prêtre
Qui, l’hostie à la main, lève le bras sur nous,
Un saint magnétiseur qu’on écoute à genoux!

Et bien d’autres choses encore! Bref, tout ça pour résumer: je conseille quand même son acquisition, mais si vous décidez de suivre l’enseignement de Jules Boucher, je vous conseille d’avoir déjà de très bonnes connaissances en ésotérisme & occulte, car ce livre n’est pas un manuel de pratique pour débutants! =/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s